Vous êtes ici
Molière

Molière

Naissance : 15 janvier 1622 à Paris.


Décès : 17 février 1673 à Paris.

 

Biographie :


Issu d'une famille de la riche bourgeoisie marchande parisienne, Jean-Baptiste Poquelin se consacre au théâtre à 21 ans après la rencontre de Madeleine et Joseph Béjart avec qui il fonde « l'Illustre Théâtre » ; il prend alors le pseudonyme de Molière. Homme de théâtre, il est à la fois auteur, comédien, metteur en scène et chef de troupe du théâtre français. Sa carrière d'auteur dramatique commence vraiment avec Les Précieuses ridicules pièce qui remporte un grand succès en novembre 1659. Peintre des mœurs de son temps, surtout de la bourgeoisie dont il dénonce les travers (prétention nobiliaire, place des femmes, mariage d'intérêt…), Molière a créé en même temps des personnages individualisés emblématiques et approfondis dont la liste est longue : Monsieur Jourdain, Tartuffe, Dom Juan, le malade imaginaire… Son œuvre écrite sur près de vingt années (1655-1673) se révèle d'une très grande variété et se montre en même temps sous-tendue par une maîtrise efficace du jeu scénique et du texte de théâtre qui révèle l'homme de scène qu'il était avant tout puisqu'il a continué à jouer malgré la maladie jusqu'à son dernier jour. Molière demeure depuis le XVIIe siècle le plus joué et le plus lu des auteurs de comédies de la littérature française, chaque époque trouvant en lui des thématiques modernes. Il constitue aussi un des piliers de l'enseignement littéraire en France. Le français est également surnommé « la langue de Molière ». En 1662, il signe un contrat de mariage avec Armande Béjart. Les trois enfants nés de cette relation sont décédés quelques mois et années après leur naissance. Molière n’a donc pas de descendance.

 

Période littéraire :


Les pièces de théâtre comiques sont ses principales œuvres. Ses pièces font le portrait des gens de son époque (principalement de leurs défauts) tout en restant dans la dérision et en faisant rire le public.


Bibliographie :


Théâtre :
-    Les Précieuses ridicules (1659)
-    L’École des femmes (1662)
-    Don Juan (1665)
-    Le Misanthrope (1666)
-    Le Médecin malgré lui (1666),  qui est la pièce de Molière la plus souvent jouée  
-    L’Avare (1668)
-    Le Bourgeois gentilhomme (1670)
-    Les Fourberies de Scapin (1671)
-    Le Malade imaginaire (1673)


Lieux culturels associés :


Une promenade dans Paris autour de différents lieux symboliques et propres à l’auteur est proposée aux élèves de primaire. Le parcours se termine à la Comédie Française. De nombreuses informations sont présentes sur ce site :
La Comédie Française

 

 

Les livres de l'auteur dans la collection LFF